photo-ms.fr
photo-ms.fr

Actualité

Site en ligne
Vous trouverez sur mon nouveau site Internet une présentation de ma personne et de mes passe-temps.

Mes voyages

Le voyage est  l'une de mes très grande passion. Découvrir de nouveaux horizons, de nouveaux paysages est humainement très enrichissant. Du très lointain périple jusqu'à celui que l'on peut faire en quelques kilomètres, tout est à découvrir, explorer, savourer. 

Cette rubrique tiendra lieu de journal de bord de chacune de mes excurisions et sera agrémentée, pour la rendre plus attractive, de quelques photos de chaque lieu visité. 

Bonne lecture. 

Mathieu

Plénitude finlandaise, carnet de bord, avril 2018.

 

Après un voyage d'une journée, au départ de Lyon avec le premier TGV  pour Roissy Charles de Gaulle, Nous retrouvons les personnes avec qui nous allons vivre pendant ces quinze jours. Olivier Larrey quant à lui nous attend directement au pays des ours, des loups et des gloutons...

 

Nous arrivons en fin d'après midi au chalet de Erä- Ero, au beau milieu de la forêt boréale, dans les nevrions de Lieska.

Pas d'eau courante ni d'électricité. Le repas se fait à la chandelle... une autre époque et déjà que d'émerveillement...

 

Jour 1 : Nous nous levons à 7h 30.

Le silence nous entoure. La neige est encore bien présente dans la forêt constituée de pins sylvestre, épicéas et bouleaux. Olivier nous explique que c'est une chose assez rare que de trouver encore de si grandes quantités de neige à cette époque (lors de notre première rencontre avec le plantigrade il nous expliquera même que c'est la première fois que lui aussi peut réaliser des photos d'ours avec des paysages enneigés à ce moment de l'année).

Avant les longues séances photos qui nous attendent nous partons cheminons sur les chemins forestiers qui sillonnent à travers la forêt depuis le chalet. Nous faisons dè slors notre première observation de cygnes chanteurs qui passent au dessus de nos têtes en chantant. A l'écoute de ce chant si particulier, je réalise vraiment où je me trouve et que cela faiaist des années que j'en rêvais. JE n'ai maintenant plus qu'à ouvrir grand mes yeux et mon esprit et profiter de ces lieux magiques...

A notre retour de promenade, nous nous essayons à quelques phtoos avec un affût à oiseaux à proximité de la maison. Pics épeiches, tarins des aulnes (un splendide petit oiseau jaune) et pinsons des arbres nous rende visite tandis qu'à l'écart un magnifique écureuil vient profiter des graines déposés là par Erä. 

L'heure du départ pour notre première nuit en affût approchant à grands pas, je décide avec Olivier d'aller tester la douche finlandaise. Il s'agit d'un sauna construit dans une petite cabane en bois posée au bord du ruisseau. Après une bonne transpirée et une petite douche je saute dans la rivière qui est à deux degrés !!!! Je vous assure que cela vous ravigotte !!! 

Nous nous attablons ensuite autour de spécialités finlandaises puis prenons la direction de notre premier affût dans lequel nous passerons la nuit et une partie de la matinée.

          -Affût n°1 : Enfermés dans notre boîte (tout confort avec un petit lit superposé et un chauffage au gaz) vers 15 heures, notre premier glouton fait très vite son apparitionvers 15 h 45 et reste sur zone pendant un peu plus d'un quart d'heure. 

J'ai pas mal de problème avec mon boîtier qui n'en fait qu'à sa tête et qui sur expose et sous expose à loisir, sans que je ne puisse rien y faire... Et puis, après cette euphorie d'observer rapidement notre premier wolverine (s'est le nom qui lui est donné au Canada), l'attente commence et pendant des heures, rien ne se passe. 

Des corbeaux (je suppose un couple) passent et repassent à travers les arbres. Est- ce un couple en pleine parade ou simplement des jeux netre plusieurs individus ? (les parades débutent en mars, alors chacun se fera son idée et son opinion sur la question). 

PIc epeiche et pie rieuse viendront nous tenir compagnie jusqu'à la nuit tombée. C'est une de ces nuit claire et froide qui enveloppe la taïga. Une de ces nuit où, seule dans cette forêt lel silence vous entoure et vous fait prendre conscience de votre petitesse. Quelle magie !!! C'est cela la Nature et l'on se rend compte alors que nous ne sommes rien face à une telle beauté !!!

Il est 22H30 et il fait nuit noire. Il est impossible de faire des photos. J'attends quand même encore une heure, guettant l'arrivée d'une ombre dans la neige, un cri, mais non, rien. 

Il est presque minuit et je décide de prendre un temps de repos car, même si je ne bouge pas, être ainsi à l'affût fatigue énormement.

Quatre heures du matin, l'obscurité se fait moins dense. La forêt semble reprendre vie. Le jour se lève doucement, timidement. Je reprends alors position derrière mes boîtiers. 

En même temps que le soleil se lève, la forêt reprend vie. Les oiseaux se mettent à chanter et les pins revêtent leur belle couleur rouge. Il fait froid. La croûte gelée de la neige renvoie des étincelles de lumière qui nous transporte dans un monde féérique au coeur de la forêt boréale. 

Les corbeaux reprenennt leurs jeux, le pic épeiche retrouve sa place tout comme la pie, et tout repart comme hier. Des goélands cendrés viennent sur la place et se mettent à faire un boucan d'enfer tout en prélevant quelques morceaux de chair restés sur la carcasse d'élan laissée par le glouton. Lorsque ceux- ci prennent leur envol, le silence retombe, entrzcoupé par instants par le croassement de Hugin et Munin